• Aimer Angers

Projets de quartiers

Merci Monsieur l’adjoint pour cette présentation concernant l’écriture des projets de quartier de notre ville.


Je me permets de vous re questionner sur différents points :


Tout d’abord, nous aurions aimé avoir une évaluation des anciens projets de quartier et de leurs impacts concernant les différents items que vous venez de présenter à savoir: l’amélioration du cadre de vie, de la sécurité, du renforcement de la cohésion sociale, de l’accès à l’éducation, à la qualification et à l’emploi.


Cette étape étant essentielle et indispensable, avant d’en proposer la construction de nouveaux. Peut-être que cela été fait ? Ont-ils été présenté aux forces vives qui ont participé à l’écriture des premiers projets de quartiers? Nous aurions aimé également avoir cette présentation par quartier.


Nous avons bien entendu vos choix concernant la méthodologie et la temporalité adoptées pour que ceux-ci soient réalisés mais si cela nous interroge sur leur mise en place rapide.

Nous nous questionnons sur la coordination et les liens qui pourraient être fait avec les autres espaces de participation où nous comptons sur l’engagement des angevines et des angevins.


Je pense ici en premier lieu aux conseils de quartier -qui sont mis en sommeil depuis le début de l’année et qui seront re-activés en fin d’année civile comme me l’a confirmé Madame l’Adjointe. Pourquoi ne pas profiter de la dynamique du relancement des conseils de quartier pour lancer ce travail ?


Je pense également aux ateliers lancés vendredi dernier à l’occasion des assises de la transition. Lors de ce temps, auquel j’ai pu assister, J’ai pu constater qu’il y a une réelle attente dans ce domaine vu le nombre de participants.


Il a été dit à plusieurs reprises que la transition écologique prenait du sens pour les citoyennes et les citoyens que si elle s’ancrait dans le local, que si l’échelle d’impact les concernent au plus près. Ainsi, il serait intéressant de décliner et d’aborder les différentes thématiques : Se déplacer/ se nourrir/ consommer/ se loger/ produire/ travailler/ à l’échelle des quartiers angevins.


Lors de la commission vous nous avez dit, ne pas vouloir le même type de personnes pour ces deux démarches. Nous nous interrogeons alors sur la dissociation que vous faites des publics et de ce choix arbitraire, il est temps d’arrêter de faire travailler les forces vives en silot et d’avoir une transversalité dans les réflexions engagées.


Cela pourrait permettre un double impact : celui d’établir une feuille de route auprès des forces vives de chaque quartier mais également de mettre en dynamique la transition écologique a une plus petite échelle (celle du quartier) qui viendrait alimenter de manière complémentaire les travaux produits à plus grande échelle.


Enfin, nous vous réinterrogeons comme lors de la commission solidarités sur l’adaptation de ces projets au regard de la mise en œuvre des protocoles sanitaires qui freine voir qui stoppe ici et là : les rassemblements, les animations de diverses associations, et les activités des commerces de proximité.

La rapidité et le tempo imposés pour écrire ces projets de quartiers ne nous semble pas pertinents dans le contexte actuel et nous préfèrerions plus de souplesse.


-Marielle Hamard-

Conseil municipal d'octobre 2020

0 vue0 commentaire
Aimer Angers 

L'ensemble de l'équipe d'Aimer Angers se tient à votre disposition pour vous rencontrer et échanger.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec chacun.e des élu.e.s, du groupe, simplement en contactant notre collaborateur Gaëtan.

E-mail: gaetan.canevet@ville.angers.fr

Tél : 02 41 05 40 37

Recevez nos informations
Rassemblement de la gauche 
pour une transformation écologique et sociale
Avec la participation de

© 2020 par Aimer Angers. |   Confidentialité

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube