• Aimer Angers

Projets de quartier 2020-2026

Bonsoir à toutes et tous,


Merci pour les éléments et fiches de projets qui nous ont été fournis.


J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur les projets de quartier à l’automne dernier. Je m’interrogeais alors sur la construction de ces projets de quartier dans un contexte sanitaire très difficile où le travail collaboratif et participatif des habitants ont été mise à rude épreuve.


Ces projets que vous nous avez présentés ont donc été le fruit d’un travail en commun mené par les pôles territoriaux de quartier. Au-delà de la mise en œuvre de ces projets, nous n’avons pas d’éléments quant à l’évaluation future de ces projets par quartier. Or, et j’avais déjà pointé cela précédemment, nous n’avons pas eu d’évaluation des précédents projets. Sur ce sujet, nos questions restent donc en suspens


Il nous semble que ces projets de quartier devront continuer de s’enrichir et surtout s’adapter à la situation actuelle, aux besoins des quartiers qui évoluent au fil des mois, en lien avec la crise que nous connaissons.


D’ailleurs, ma deuxième remarque ne concerne pas les projets de quartier en tant que tel mais plutôt la vie des quartiers et la cohésion sociale qui s’y développe.


Depuis plus d’un an, pour répondre à la crise des angevines et des angevins, on a vu se développer ici ou là, des actions de solidarité, de prévention auprès du voisinage, d’entraide lorsque cela était nécessaire essayant de briser cet isolement. Il faut le reconnaitre la société civile a été très agile et réactive dans sa réponse à la crise.


Cependant, ces actes ne sont pas majoritaires, les médias, les grandes associations nous alertent régulièrement sur les effets sociaux qui s’installent auprès de certaines catégories de la population, je pense bien évidemment aux jeunes, aux personnes âgées, mais pas uniquement, beaucoup souffrent du “Restez à la maison , “Limitez les contacts”

Ne pourrait t-on pas mettre en place une commission temporaire ou ponctuelle ayant pour objectif de lutter contre cette crise sociale ?


Comment allons-nous au-delà de la demande qui ne serait pas exprimée ? Comment pouvons-nous mieux communiquer et participer au vivre ensemble, nous l’ensemble des élus de la ville d’Angers ?


Nous avons le devoir de réfléchir, d’être à l’écoute de nos concitoyens, afin de veiller au maintien de la cohésion et du lien social.


Retrouvez la vidéo ici


- Marielle HAMARD -

Conseil municipal 31 mai 2021

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout