• Aimer Angers

Politique en faveur de la jeunesse Association de la Fondation Etudiante par la Ville (AFEV)

Merci Monsieur l’Adjoint pour cette présentation du projet kolocation a projet solidaires qui est à destination de jeunes âgés de 18 à 30 ans , étudiants ou non, emplois ou non.


Depuis, la rentrée 2019, l’AFEV met en œuvre et accompagne une vingtaine de jeunes qui se sont engagés dans ce type d’hébergement qui offre un loyer avantageux en échange d’une implication sur la vie du quartier. Ainsi dans les quartiers de Savary et du Grand Pigeon, outre l’accompagnement à la scolarité effectuée par les jeunes, des projets sur l’environnement (comme des “cleans walk” des ateliers de produits ménagers, …) ont pu voir le jour.


L’association est d’ailleurs candidate au prix de l’innovation sociale par le CCAS pour son action en faveur de l’inclusion numérique et accès aux droits.


Nous sommes bien évidemment pour ce genre d’initiatives d’habitat “engagé” qui peut permettent l’émancipation de jeunes, lorsque celles-ci sont choisies de plein gré par les hébergés. Plus de la moitié des jeunes du projet ont choisi de renouveler leur engagement en prolongeant leur bail. Nous serions également prêts à poursuivre le soutien et le développement des actions sur d’autres quartiers d’Angers comme la Roseraie ou Belle-Beille.


Ce type de projet permet de répondre à la crise du logement actuellement vécue. Pour rappel, l’AFEV a reçu plus de 2500 sollicitations, a effectué 70 entretiens et a retenu seulement 20 jeunes pour mettre en œuvre cette mission.


Souhaitez-vous voir ce projet se généralise à l’échelle de la Ville car à l’occasion de la présentation du projet lors de la commission solidarités de septembre, Mme Robinson-Behre, Adjointe à la sécurité Publique et Présidente Angers Loire Habitat a souhaité rappeler qu’il faut faire attention à ne pas voir ce genre de projet grossir sur le territoire notamment car il représente un poids financier pour la collectivité et les bailleurs sociaux.

Alors comment dire...


Monsieur Yvon pourrait me faire le reproche de n’avoir rien dit à ce sujet lors de cette commission solidarités, effectivement j’ai été vraiment surprise de ce positionnement alors qu’au même moment la rentrée des étudiants s’effectuait et que nombre d’entre eux restaient sans logements ET sans aucune proposition de solutions...


Même si ce projet ne s’adresse pas exclusivement à des étudiants, il leur offre néanmoins une solution.


Lors de la pose de la première pierre de la Tour Tip vous avez dit monsieur le Maire que la situation du logement étudiant est comparable à d’autres villes de France. Certes, d’ici 2 à 3 ans, vous comptez sur la mise en service de cet équipement et d’autres, qui viendront ailleurs, afin de rééquilibrer les difficultés actuelles.


Cependant, devons-nous nous contenter de dire que la situation ailleurs n’est pas meilleure afin de nous rassurer ?


La situation du logement des jeunes connait une crise et ce depuis maintenant 3 ans et pourrait perdurer encore 2 à 3 ans.


Certes, il est important de rappeler que la majorité des étudiantes et des étudiants sont logés.


Néanmoins, quelles solutions à court et moyens termes pour les 150/200 étudiants qui sont à l’heure actuelle hébergés chez des tiers, en squat, ou dans les campings ?


Il y a URGENCE à se mobiliser, à concerter, l’ensemble des acteurs qui sont impactés, notamment à l’approche de la saison hivernale et notamment dans le contexte sanitaire que nous subissons.


Qu'est-ce qui a été fait afin de trouver de solutions à court et moyen terme ? (Hormis l’initiative lancé par la Fé2A et l’Université d'Angers et relayé par les services de l’agglo). Depuis maintenant 3 ans, les journalistes alertent, les associations qui œuvrent dans l’hébergement partagé et/ou solidaire nous relayent pour nous dire leurs difficultés de trouver une solution d’hébergement décente face aux nombreuses sollicitations qu’ils reçoivent. Quelles concertations/ rencontres ont été mises en place ? Quel Etat des lieux aujourd’hui sur le logement à Angers et son agglomération ?


N’y a-t-il pas de solutions d’hébergement modulaires et temporaires à trouver comme cela peut se faire dans d’autres villes comme à l’image du Havre...


Monsieur le Maire, monsieur l’adjoint nous prêt à participer à ce vaste chantier, car l’enjeu est de tailler et c’est aujourd’hui qu’il faut trouver des solutions.

Je vous remercie de votre attention,

Retrouvez son intervention en vidéo juste ici


-Marielle HAMARD-

Conseil municipal d'octobre 2020

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Aimer Angers 

L'ensemble de l'équipe d'Aimer Angers se tient à votre disposition pour vous rencontrer et échanger.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec chacun.e des élu.e.s, du groupe, simplement en contactant notre collaborateur Gaëtan.

E-mail: gaetan.canevet@ville.angers.fr

Tél : 02 41 05 40 37

Recevez nos informations
Rassemblement de la gauche 
pour une transformation écologique et sociale
Avec la participation de

© 2020 par Aimer Angers. |   Confidentialité

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube