• Aimer Angers

Maison de quartier des Hauts-de -Saint-Aubin

Merci Monsieur le Maire, mes chers collègues,


Très attendu ces dernières années par les habitantes et les habitants du quartier, cette maison de quartier va enfin voir le jour.


Cela fait maintenant 7 ans que j’habite ce quartier et depuis toutes ces années il est toujours en chantier ici ou là, par des aménagements ou réaménagements successifs. La reconstruction de la maison de quartier était souhaitée par de nombreux habitants, commerçants et associations. Ce nouvel équipement permettra d’impulser une nouvelle dynamique, une nouvelle identité également à ce quartier qui se cherche toujours entre les grues et les camions de chantier. Aussi, je tiens à souligner ici le travail de concertation et de réflexions effectué par les habitants et par l’équipe de la maison de quartier afin d’imaginer ce nouvel équipement. Je souhaite également mettre en avant toute la démarche initiée par des militants en créant le CLAC : Collectif du Lieu Artistique et Culturel.


Ce collectif regroupant des habitantes et des habitants investis dans leurs quartiers et étant accompagné par la maison de quartier, ont depuis 2016 travaillé sans relâche à la mise en place d’un projet à l’échelle du quartier. Il convient ici de les remercier pour ce travail et de les encourager à aller au bout de la réalisation de leur projet, car nous le savons la réussite d’un projet est maximisé lorsqu’il est porté par celles et ceux qui pourront l’investir et le faire vivre.


A quelques rues de cet équipement, nous aurons également la chance d’accueillir le siège social de l’association de la Régie du Quartier. Après avoir investi des locaux techniques depuis quelques temps maintenant, l’ensemble des équipes de la Régie vont s’installer durablement rue du général lizé. L’accueil de cette association apporte là aussi du dynamisme et de la vitalité sur le quartier, de part ses activités mais également pour tisser du lien social entre tous les habitants.


Cependant, nous souhaitons émettre une vigilance sur le climat social du quartier, plusieurs associations et habitants nous ont fait remontées des dégradations (comme des voitures brulées) en recrudescence depuis ces derniers mois. Aussi, il nous apparait important de continuer la concertation avec les habitants pour l’aménagement des équipements et pour les autres qui font venir et pas uniquement pour les équipements publics.

-Marielle HAMARD-

Conseil municipal de juillet 2020

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout