• Aimer Angers

Fracture numérique

Merci pour cette présentation et pour nous avoir fait parvenir les documents, même si le délai est un peu court pour tout digérer.


Pour certains, le numérique est un facilitateur, pour d’autres c’est un obstacle infranchissable. Toutes les mesures ayant pour but de réduire les fracture d’accès et d’usage au numérique sont les bienvenues.


Résorber la fracture numérique est un défi, majeur.


C’est la fable du lièvre et de la tortue. Le lièvre est le numérique, la tortue est le citoyen ne maitrisant pas l’usage du numérique. Dans la version de cette fable, c’est le lièvre qui est parti devant. Et il accélère toujours, il n’attend pas la tortue.


A l’heure de la dématérialisation, si vous n’avez pas les compétences d’usage nécessaire, vous faites partie d’une classe sociale nouvelle, à part, vous êtes un sous-citoyen. La maitrise des outils numériques est devenue une absolue nécessité. Vos propositions s’adressent à des personnes qui feront la démarche de venir chercher l’accès ou l’usage.


Il est aussi nécessaire de référencer les personnes les plus éloignées, identifier les populations en difficultés face aux procédures administratives, face à l’utilisation du numérique au quotidien. Ce n’est pas marginal, c’est plus de 20% de la population.


Merci.


-Bruno GOUA-

Conseil municipal de novembre 2020

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout