• Aimer Angers

Enfouissement des réseaux aériens de communications électroniques

Mis à jour : févr. 24

Cette délibération recèle en elle une décision qui nous surprend d’abord et qui nous inquiète ensuite. Bien entendu il n’est pas question de revenir sur la création des jardins partagés. J’avoue d’ailleurs mon impatience de voir, au nord du chemin des hautes Fouassiéres, la limite de la ville et de son urbanisme dense laissant la place, au sud, à un espace naturel propice aux activités sportives ou de jardinage.


Notons que la zone naturelle au sud propose en son sein plusieurs parkings relativement discrets et dispose également aux alentours de nombreuses autres possibilités pour parquer les voitures. Voilà pourquoi je suis désolé de constater que vous avez l’intention d’aménager dans la zone nature, une espèce de regrettable tétine de stationnement qui va désespérément dégrader la perspective nature que vous avez la sagesse de développer. Cela, comme précisé en commission, pour pérenniser un stationnement vaguement sauvage d’une douzaine de véhicules, qui pourront d’ailleurs facilement trouver leur place autre part.

Monsieur le maire, monsieur l’adjoint, nous sommes à cet endroit en zone NJ du PLUi. Zone qui devrait vous inciter à résolument favoriser la protection de la nature. Vous avez là en conséquence à décider d’une toute petite modification de votre projet qui permettrait d’accompagner votre exigence d’une maitrise urbaine reliée à la nécessité de la transition écologique.


Afin de marquer notre réserve sur le projet à l’origine de cette demande d’enfouissement nous nous abstiendrons sur cette délibération.


-Stéphane LEFLOCH-

Conseil municipal de juin 2020

0 vue0 commentaire