Aimer Angers expliqué par ses adhérents 

 

Pierre

LAUGERY

36 ans

Avocat

Président d'Aimer Angers réseau d'initiatives citoyennes

Centre ville

  • Noir Facebook Icône
IMG_6453.JPG

Je suis né à Angers il y a 36 ans. J’ai réalisé l’intégralité de mes études de droit à l’Université d’Angers avant de faire l’Ecole des Avocats de Poitiers.

Aujourd’hui je suis avocat au sein d’un cabinet Angevin dans lequel j’interviens essentiellement en matière de contentieux en droit civil, droit commercial et droit des sociétés.

Mon engagement citoyen a pris naissance au soir du 21 avril 2002 en découvrant l’accession de Jean-Marie LE PEN au second tour de l’élection présidentielle. C’est donc assez naturellement qu’une fois arrivé à la fac je me suis engagé à l’UNEF Angers (que j’ai présidé pendant plusieurs années) et notamment à l’occasion du mouvement étudiant contre le CPE (Contrat Première Embauche).

J’ai alors rencontré plusieurs élus municipaux qui m’ont proposé de figurer sur la liste de Jean-Claude Antonini pour les élections municipales de 2008. J’ai alors été conseiller municipal de 2008 à 2014. Ces années ont été l’occasion de constater de l’importance des politiques publiques municipales, notamment à destination des habitant.e.s les plus fragiles.

Malgré la défaite aux élections municipales de 2014 l’engouement citoyen, notamment celui d’Angevin.e.s non encartés dans un parti politique, pour le projet porté par la liste menée par Frédéric Béatse ne pouvait rester sans suite. C’est ainsi qu’est née l’Association Aimer Angers Réseau d’Initiative Citoyenne qui a vocation à rassembler toutes celles et tous ceux qui souhaitent concourir à un projet politique alternatif pour Angers qui mette au centre la solidarité, l’écologie et la participation citoyenne.

J’ai le plaisir de présider, ou plutôt d’animer, cette association citoyenne depuis sa création il y a 6 ans et de porter avec tous ses membres une vision pour Angers qui replace les habitant.e.s au centre des décisions et qui la fasse entrer définitivement dans la modernité en réconciliant solidarité et protection de l’environnement, ambition et douceur de vivre, engagement citoyen et décision politique assumée.

 

Rachel 

CAPRON

52 ans

Formatrice

Militante socialiste

Chevrollier Eblé

  • Black Twitter Icon
07_Rachel CAPRON.jpg

J’ai 52 ans et je suis formatrice. J’interviens dans plusieurs établissements, dont l’IUT d’Angers.

Angers est ma ville d'adoption. Je l'ai choisie après avoir vécu dans plusieurs autres villes. J'y ai trouvé le cadre de vie dont je rêvais pour élever mes enfants et m'épanouir. Le foisonnement culturel, les espaces verts, la proximité de la Loire, de Paris et de l'océan, la richesse de la vie associative, la diversité et la qualité des établissements de formation... tout m'a donné envie d'y rester.

 

Dans le cadre d’une spécialisation professionnelle, j’ai eu à mener une recherche sur la médiation culturelle comme levier pour les jeunes en rupture scolaire. C’est grâce à cette expérience que Jean-Claude ANTONINI m’a confié la délégation au spectacle vivant et aux musiques actuelles pour le mandat 2008 à 2014. Ensuite, j’ai siégé avec mes collègues d’Aimer Angers de 2014 à 2020 dans l’opposition.

 

Quand je suis arrivée à Angers, en 2004, ce qui m'a frappée, c'est combien cette ville était précurseure dans bien des domaines (espaces verts, vélo, culture, participation des habitants, projet de reconquête des rives de la Maine...). Lors du mandat qui vient de s'écouler, malheureusement, Angers a perdu sa place de précurseur dans ces domaines, alors que le reste de la France s'y intéresse enfin. La dalle béton qui recouvre la 4 voies dans l'hyper-centre en est l'illustration. Ce projet urbanistique, digne des années 70 quand la voiture était reine dans les villes, est une aberration : pollution, nuisances pour les habitants, coupure définitive entre les deux rives, tout cela pour un coût faramineux.

 

Je me retrouve dans les valeurs d’Aimer Angers car c’est une association qui rassemble des habitant.e.s de notre ville qui souhaitent voir porter des messages de solidarité, d'écologie et d'ouverture à Angers. Certain.e.s sont militant.e.s dans des partis politiques, dans des associations, dans des syndicats. D'autres non. Toutes et tous ont à cœur de faire en sorte que chaque personne trouve sa place à Angers, s'y sente bien et bénéficie d'un cadre de vie et de services publics de qualité. Aimer Angers, c'est une association ouverte, composée d'adhérent.e.s aux profils très divers, mais avec des valeurs communes essentielles pour bien vivre en commun.

 

Régis

BERNIER

31 ans

Professeure d’Histoire-Géographie et d’Enseignement Moral et Civique

Deux-croix / Banchais

  • Black Twitter Icon
RP DEUX CROIX - BANCHAIS (4).jpg

J’ai 31 ans et je suis professeur d’Histoire-Géographie et d’Enseignement Moral et Civique au collège République de Cholet. Je suis angevins depuis ma naissance. J'ai été surveillant pendant 6 ans au collège Jean Monnet au Lac de Maine et j'ai dirigé des accueils de loisirs en parallèle à Montreuil Juigné notamment. J’ai toujours su que je ferais ma vie sur Angers d’où mon retour en 2010. Cette ville est mon point d’ancrage où je m’y sens bien et où j’ai envie de voir grandir mes enfants.

Aimer Angers déjà cela résume parfaitement ce que je ressens pour cette ville. Je me suis engagé en 2020 dans ce réseau d'initiative citoyenne car j'ai à cœur d'entretenir ce qui fait de ma ville une ville où il fait bon vivre: ses espaces verts, sa dimension à taille humaine, la richesse et la dynamique de son tissue associatif. J'ai le sentiment que ce bien vivre est menacé par la politique insidieuse de notre maire actuel.

 

Pour moi Aimer Angers c'est un héritage. C'est notamment grâce aux municipalités de gauche que cette cité et si agréable à vivre. Mais comme tout héritage, il y a parfois du moins bon, sur lequel nous devons nous appuyer pour aller de l'avant. C'est donc par volonté d'entretenir cet héritage que je me suis engagé mais aussi par devoir d'apprendre des erreurs du passé. C'est peut-être mon côté historien qui parle. J'ai le sentiment que ce qui fait de notre ville une cité d'exception est en péril avec M. Béchu. On est très loin de la ville inclusive et tolérante avec les politiques misent en place depuis 2014.

Je vois Angers comme une ville solidaire, une ville inclusive, une ville innovante, une ville tolérante.

Aimer Angers 

L'ensemble de l'équipe d'Aimer Angers se tient à votre disposition pour vous rencontrer et échanger.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec chacun.e des élu.e.s, du groupe, simplement en contactant notre collaborateur Gaëtan.

E-mail: gaetan.canevet@ville.angers.fr

Tél : 02 41 05 40 37

Recevez nos informations
Rassemblement de la gauche 
pour une transformation écologique et sociale
Avec la participation de

© 2020 par Aimer Angers. |   Confidentialité

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube